présences

Créations et actions chorégraphiques sur le thème de la place des femmes menées sur le quartier de Villejean-Beauregard à Rennes en 2011 et 2012.

Il a s’agit d’aller au plus proche du public ciblé, les femmes du quartier Villejean-Beauregard,  pour questionner leurs intimités, leurs extériorités, révéler les fractures et les avancées, les forces insolites et les habitus conditionnés  afin de dresser un état des lieux et d’en proposer une forme artistique.

Dans cette démarche, le public fut au cœur du projet. C’est dans un premier temps, son histoire, sa place, ses questionnements qui détermineront la proposition artistique de laquelle il pourra ainsi être auteur, acteur et interprète au sein de la création.  Ainsi au vu des collectages et des rencontres réalisés auprès des habitantes ce projet s’est appelé Présences.

2011 : tournage de deux vidéos

 

"à propos d'ici" sur la question de la place physique des femmes sur le quartier  : La femme dans son espace intime (« chez soi », appartement, logement…à Villejean) et dans son espace social (la femme dans l’espace public à Villejean).

Morgan Davalan a invité la vidéaste Sandrine Rodrigues à venir avec sa caméra Poser son regard artistique de vidéaste sur la place des femmes à Villejean. 

et "histoires d'elle(s)",  interview d'une trentaine d'habitantes de Villejean/Beauregard.


Questionner l’image de soi relevant des trois questions érigées par Roland Barthes dans la chambre clair « comment je me vois, comment je pense que les autres me voient, comment j’aimerais que les autres me voient »

Note d’intention : 

« Le corps est en effet omniprésent, y compris pour les femmes lorsqu'elles parlent d'elles, ou dans l'image qu'intentionnellement ou non, elles projettent. Un corps mis à nu qui s'exhibe par défit renvoyant le regard vers celui qui l'incite, ou qui, lourd de son secret, se dérobe. Par ce que ce corps est, doublement, un réceptacle : celui du trinôme sexualité/féminité/ séduction d'une part ; celui du binôme : mère/maternité de l'autre. Chez la femme et plus précisément dans son corps se montre, se noue, se joue le drame de la vie, tiraillé entre jouissance de l'individu et responsabilité de l'espèce. Les femmes le savent, qui à la fois, s'en louent et s'en désolent». 

2011


Performances au coeur du quartier

 Créations et Performances chorégraphiques programmées dans le cadre des Tombées de la Nuit.

Présences : « corps féminins présents et absents dans l’espace public. » Par leurs présences dans des espaces publics, deux corps féminins oscillent entre le visible et l’invisible, entre présences imposées et présences dissimulées.

Strip-tease :

Performance chorégraphique sur le thème du corps voilé et dévoilé pour deux danseuses et un tissu en collaboration avec la plasticienne Sarah Barthélémy Sibi. 

2012

Prendre Place : Corps Voilés/Dévoilés

sur la place des corps féminins dans l'espace public


PERFORMANCE CHORÉGRAPHIQUE ET PHOTOGRAPHIQUE AVEC DES HABITANTES DU QUARTIER.