On est pas là pour regarder les chats, encore que...

Création In-situ pour une danseuse, un musicien et un lieu.  

Deux personnages prennent place dans l'espace. Quelque chose d'imperceptible émerge du lieu, on peut la percevoir sans la voir. La présence de la relation qui s'installe entre les artistes et l'espace flotte, suspendue entre le visible et l'invisible. S'imprégnant du lieu (architecture, paysage, circulation, bruits, passants, habitants..) les premières notes musicales et gestuelles naissent et rebondissent, enveloppant progressivement l'espace d'une atmosphère insolite mais dont la résonance sera définitivement poétique. Une histoire est en train de s'écrire... les artistes dérivent en parfaite interaction et « passent d'un espace à l'autre sans se cogner. » 

Comme entre les molécules d'un gaz qui chauffe progressivement, les interactions entre les acteurs (le public, l'espace et les 2 artistes) vont se multiplier et s'intensifier jusqu'à un climax. 

Le spectaculaire surgit soudainement, le lieu s'invite dans la performance : un musicien caché derrière sa fenêtre se met à jouer, un passant ou un automobiliste devient lui-même acteur ou danseur, un inconnu embarque la danseuse sur son scooter... 

"On est pas là pour regarder les chats !", "et pourquoi sommes nous là alors ?" . Tandis que s'offre à nous un champ des possibles immense voire infini nous devons toujours trouver une raison d'être là : Une raison réaliste mais pas idéaliste/ compréhensible et préhensible mais pas trop sensible / consensuelle, mais pas trop sensuelle / évidente mais pas trop vide / naturelle mais pas naturiste / élémentaire mais pas menteuse / goûteuse et peu coûteuse : une raison qui nous fera rapidement regretter de ne pas être là pour regarder les chats...

Morgan Davalan et El Martyan propose dans cette performance, un terrain de jeu commun à une idée commune de l'improvisation : une création in-situ qui ne repose ni sur un système technique, ni sur quête esthétique, mais sur une recherche de l'acte juste, murmuré par l'espace lui-même pour 2 artistes à l'écoute.